Covid-19 : ce que l'on a appris sur le variant Omicron

·1 min de lecture
© Reuters

Le mutant Omicron ferraille contre Delta, responsable de l'actuelle cinquième vague. Samedi matin, le ministre de la Santé a livré une estimation glaçante sur France Inter : le nouveau variant venu d'Afrique australe, qui sème la panique au Royaume-Uni et au Danemark depuis quinze jours, pourrait déjà être responsable d'environ 10% des contaminations en France. Comment expliquer sa progression fulgurante? La réponse est encore incertaine car ce virus comportant une constellation de quelque 50 mutations par rapport à la souche historique de Wuhan recèle toujours une grande part de mystère. Mais deux facteurs pèsent dans l'équation de la transmissibilité : Omicron est à la fois plus contagieux que Delta et capable d'échapper à l'immunité conférée par une infection antérieure ou une vaccination.

Lire aussi - Le variant Omicron serait moins virulent? Pourquoi il ne faut pas s'emballer

A quel point ce variant est-il plus contagieux?

Les estimations de certains experts britanniques donnent le tournis : une personne contaminée par Omicron pourrait en infecter dix autres. Au Royaume-Uni, le nombre de cas dus à Omicron double tous les deux jours. Et au Danemark, c'est tous les trois jours. Les spécialistes s'accordent pour dire que le nouveau mutant est le champion toutes catégories de la contagion. Et de citer ce dîner de travail en Norvège au cours duquel la majorité des convives ont été contaminés, ou l'explosion du taux d'infections intrafamiliales au Royaume-Uni. Pour l'instant, ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles