Covid-19 : pour l'OMS, Omicron pourrait générer des variants plus dangereux

·1 min de lecture
© Fabrice COFFRINI / AFP

La multiplication des cas d'Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d'apparition d'un nouveau variant plus dangereux du Covid-19 , a averti mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Bien que le variant se propage comme une traînée de poudre dans le monde, il semble moins pathogène que ce que l'on craignait initialement et a fait naître l'espoir que la pandémie pourrait être surmontée. Mais Catherine Smallwood, une responsable des situations d'urgence à l'OMS, a indiqué que la montée en flèche des taux d'infection pourrait avoir l'effet inverse. 

"Une phase très dangereuse"

"Plus Omicron se répand, plus il se transmet et plus il se réplique, plus il est susceptible de générer un nouveau variant", a-t-elle précisé. "Actuellement Omicron est mortel, il peut causer la mort (...) Peut-être un peu moins que Delta, mais qui peut dire ce que le prochain variant pourrait générer ?"

L'Europe a enregistré plus de 100 millions de cas de Covid depuis le début de la pandémie, et plus de cinq millions de nouveaux cas au cours de la dernière semaine de 2021, ce qui "éclipse presque tout ce que nous avons vu jusqu'à présent", a ajouté Catherine Smallwood. "Nous sommes dans une phase très dangereuse, les taux de contamination augmentent de manière très significative en Europe occidentale, et l'impact réel de cela n'est pas encore clair", a-t-elle déclaré.

Des cas qui augmentent "de manière significative"

Si "au niveau individuel, le risque d'hospitalisation est probablement moi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles