Covid-19 : l'OMS encourage l'activité physique, malgré la pandémie

Source AFP
·1 min de lecture
« Chaque mouvement compte », souligne dans un communiqué le directeur général de l'agence onusienne.
« Chaque mouvement compte », souligne dans un communiqué le directeur général de l'agence onusienne.

La pandémie de nouveau coronavirus ne doit pas être une excuse, « ?il faut rester actif? » quel que soit son âge et son état de forme, encourage l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a publié mercredi 25 novembre 2020 ses nouvelles directives sur l'activité physique. « ?Si nous ne restons pas actifs, nous courons le risque de créer une autre pandémie de mauvaise santé. Le résultat d'un comportement sédentaire? », a mis en garde Ruediger Krech, chargé de la promotion de la santé à l'OMS.

La pandémie et les mesures de confinement ont restreint les déplacements et encouragé les comportements sédentaires de type « ?binge watching? » (visionnage en rafale), assis sur un canapé. Pour l'heure, il n'y a pas encore de statistiques fiables, mais les confinements, restrictions de déplacements, fermetures de salles de sport ou de danse ont poussé beaucoup de gens à rester chez eux et interrompu les habitudes d'une activité physique régulière. Même avant la pandémie, la majorité des gens ne bougeaient pas assez, souligne l'OMS dans ces directives qui encouragent tout un chacun à bouger plus.

« ?Chaque mouvement compte? »

L'activité physique régulière est essentielle à la santé physique et mentale et pour prévenir les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et le cancer. Elle aide aussi à réduire la dépression, l'anxiété et le déclin cognitif, améliore la mémoire et stimule la santé cérébrale de manière générale. « ?Chaque mouvement compte? », souligne dans un c [...] Lire la suite