Covid-19 : les autotests arriveront en pharmacie le 12 avril

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Les autotests seront vendus en pharmacie à partir du 12 avril.
Les autotests seront vendus en pharmacie à partir du 12 avril.

Un simple écouvillon à enfoncer de trois à quatre centimètres dans le nez et un résultat une quinzaine de minutes plus tard. Ces tests de dépistage du Covid-19 à effectuer soi-même sont déjà disponibles dans les rayons des supermarchés en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, au Portugal, en Angleterre ou encore en Suisse.

Dans un entretien au média en ligne Brut, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que ces tests seraient disponibles en pharmacie « à partir du 12 avril ». « Ce sera un complément utile » aux autres méthodes de dépistage, a précisé le ministre dans cet entretien diffusé en direct sur Facebook.

À LIRE AUSSIImpréparation, guerre des lobbys : le grand cafouillage des autotests Covid

Feu vert de la HAS mi-mars

En France, et contrairement à ce qui se passe dans d'autres pays européens, ces autotests ne seront pas disponibles en grande surface. En tant que « produits de santé », ils doivent être vendus par des professionnels de santé, capables d'expliquer leur fonctionnement.

Ces tests par autoprélèvement nasal sont un peu plus faciles et moins désagréables que les tests nasopharyngés profonds, la méthode de référence pour les tests RT-PCR et antigéniques actuels.

La Haute Autorité de santé (HAS) a donné son feu vert au déploiement de ces autotests, mais, dans son avis publié le 16 mars, elle précise que tout autotest positif doit ensuite faire l'objet d'une confirmation par test RT-PCR, notamment pour pouvoir le comptabiliser comme cas posi [...] Lire la suite