Covid-19 : livrés par Israël, les Palestiniens lancent la campagne de vaccination en Cisjordanie occupée

En Cisjordanie, la campagne de vaccination a enfin commencé, mardi 2 février. Mais à un petit rythme, puisque seulement 2 000 doses du vaccin Moderna sont arrivées dans les Territoires palestiniens occupés en provenance d'Israël. Ils ne seront donc que 1 000 à pouvoir en bénéficier. 250 000 doses d'ici mi-février L'Autorité palestinienne a choisi de vacciner en priorité les personnes les plus exposées. "Nous avons commencé avec le personnel médical travaillant dans des unités Covid. Nous poursuivrons avec les autres employés des services médicaux, puis les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques," a précisé Mai al-Kaila, ministre palestinienne de la Santé. 2,5 millions de personnes vivent en Cisjordanie, 2 millions se trouvent à Gaza. Les Palestiniens s'étonnent de la lenteur des opérations. Ils ne devraient recevoir que 250 000 doses de vaccins d'ici à la mi-février.