Covid-19 : l'Italie impose une quarantaine de cinq jours pour les voyageurs européens

L'Italie a annoncé mardi 30 mars que désormais, les voyageurs européens devront respecter une quarantaine de cinq jours à leur arrivée dans le pays. Pour faire respecter cette nouvelle mesure, plutôt inattendue, des contrôles seront effectués "partout dans toutes les gares, tous les aéroports qui ont des liaisons avec l'international", assure le journaliste France Télévisions Alban Mikoczy, en duplex depuis Rimini (Italie). Un test négatif de suffit plus Concrètement, même en présentant un test Covid négatif, les voyageurs sont placés en quarantaine pendant cinq jours. "Seulement à la fin de cette quarantaine, vous passerez un autre test, et s'il est négatif, vous serez autorisés à entrer en Italie", explique le journaliste. "L'objectif est très clair, c'est de décourager les citoyens européens de venir en Italie pour les fêtes de Paques, mais il est aussi de décourager les Italiens d'aller à l'étranger", poursuit Alban Mikoczy.