Covid-19: l'Iran annonce de nouvelles restrictions après une hausse des cas record

·1 min de lecture

Le nombre de morts et de nouvelles contaminations ne cesse de battre des records en Iran. Face a cette situation, les autorités ont été obligées d'annoncer des mesures strictes pour empêcher le déplacement des gens à l'approche d'un long week-end pour éviter une nouvelle catastrophe.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Le gouvernement a décidé d'interdire à partir de lundi 2 novembre à midi les voyages des provinciaux vers la région de Téhéran. De même, les habitants de la capitale et sa région périphérique ne pourront pas prendre la route jusqu'à vendredi minuit. Des mesures identiques ont été prises pour 25 capitales de province jusqu'à vendredi soir. En effet, mardi est un jour férié et de nombreux Iraniens sont tentés de prendre la route pour ce long week-end.

Le nombre des morts a battu un record dimanche avec 434 nouvelles victimes. Mais selon les responsables du ministère de la Santé, il faut multiplier par deux ou trois le nombre des victimes et des nouvelles contaminations.

Les autorités envisagent également la mise en quarantaine de la capitale pendant deux semaines. Les écoles, les universités mais aussi les cafés, les restaurants ou encore les centres sportifs et les salons de coiffure et de beautés resteront fermés pendant au moins une semaine à Téhéran et dans plusieurs villes de provinces.

Mais ces mesures ne suffisent pas à enrayer l'épidémie. Les autorités mettent en garde la population contre une augmentation encore plus importante des contaminations et des morts avec l'arrivée du froid.