Covid-19: l'Institut Pasteur abandonne l'un de ses projets de vaccin

·2 min de lecture

Par un communiqué, l'Institut Pasteur a expliqué stopper le développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole.

La recherche médicale et scientifique est jalonnée de beaucoup d'échecs et de peu de réussites. Dans un communiqué, l'Institut Pasteur, qui mène plusieurs programmes de recherche pour découvrir un vaccin contre le virus SARS-CoV-2, responsable de l’épidémie de la Covid-19, a annoncé arrêter le développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole.

«La décision de ne pas poursuivre le développement du candidat vaccin basé sur le virus du vaccin contre la rougeole fait suite à l’examen des résultats intermédiaires obtenus dans le cadre d’essais de phase I, engagés depuis août dernier. Cette décision est prise parallèlement à la décision du groupe Merck (MSD en dehors des États-Unis et du Canada), partenaire 2 industriel de cette recherche. Dans ces études de première administration chez l’Homme, le candidat vaccin a été bien toléré, mais les réponses immunitaires induites se sont avérées inférieures à celles observées chez les personnes guéries d'une infection naturelle ainsi qu’à celles observées avec les vaccins autorisés contre le SARS-CoV-2/Covid-19», explique Pasteur dans un communiqué.

Lire aussi : Toujours plus d'hospitalisations en France, Berlin teste un traitement...le point sur le coronavirus

Encore deux candidats vaccins

Pour autant, l'Institut poursuivra le développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, reposant sur des méthodologies différentes. Le premier, administrable par voie nasale, est développé avec la société de biotechnologie TheraVectys, issue de l'Institut Pasteur et spécialisée dans la mise au point de vaccins. Le second est un candidat vaccin à ADN. Ces 2 candidats sont aujourd’hui en phase préclinique, ajoute le(...)


Lire la suite sur Paris Match