Covid-19 : L'inquiétude de Marine Lorphelin face au "tsunami" de la deuxième vague

·2 min de lecture

Alors que le spectre du reconfinement plane sur la France face au coronavirus, Marine Lorphelin, interne en médecine, prédit une deuxième vague «tsunami» qui «va engendrer beaucoup de victimes». 

Durant la première vague du nouveau coronavirus, Marine Lorphelin était mobilisée à l'hôpital. Interne en médecine à l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, elle témoignait sur les réseaux sociaux des difficultés rencontrées par les soignants au quotidien face au virus. Alors que la deuxième vague frappe de plein fouet la France, l'ancienne Miss France 2013 s'est inquiétée du «tsunami» qui va déferler sur les hôpitaux alors que les services de réanimation s'attendent à une saturation très prochainement.

"Limiter la casse"

«Courage à tous, ce tsunami va engendrer beaucoup de victimes et pas que du Covid. Le pays a déjà tellement souffert économiquement, socialement», a déploré la jeune femme de 27 ans qui se destine à une carrière de médecin généraliste. Elle estime que seule une «solidarité nationale énorme» pourra «limiter la casse».

Face à la dégradation de la situation sanitaire dans le pays, Emmanuel Macron va annoncer mercredi de nouvelles restrictions qui pourraient aller jusqu'au reconfinement du pays, toutefois moins strict qu'au printemps. Ces nouvelles annonces, deux semaines après la mise en place d'un couvre-feu, a pour principal but d'éviter une saturation des services de réanimation où la situation est déjà tendue. Le nombre de patients en réanimation s'élevait mardi à 2 900, soit la moitié des 5 800 lits de réa disponibles dans toute la France, où l'épidémie a tué plus de 35 000 personnes.


Lire la suite sur Paris Match