Covid-19: l'Inde va rouvrir la porte aux voyageurs après 18 mois sans touristes

·1 min de lecture

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, il y a 18 mois, le gouvernement a annoncé que les visas de tourisme vont à nouveau être émis et les voyageurs autorisés à entrer dans le pays.

De notre envoyé spécial à Goa,

Le village balnéaire d’Arambol, au nord de Goa, est surnommé « la petite Russie ». Mais depuis 18 mois et la suspension des visas touristiques, plus aucun Russe en vue. Sa belle plage de sable fin est quasiment déserte. Rohit Nageshkar possède deux petits hôtels, les Casa Obrigado et Casa Saesta, à côté de la plage : « Pendant la saison, les touristes étrangers représentaient 70% de notre clientèle, des Russes, ainsi que des Israéliens ou des Français… sans eux, ces derniers mois, nous n’avions que 5 à 10 % d’occupation ».

Voyages organisés

Les touristes qui arrivent par voyages organisés et charters seront les premiers autorisés à pouvoir entrer en Inde, dès le 15 octobre. Les autres, un mois plus tard. Rohit Nageshkar estime que Goa est prête à accueillir les touristes dans de bonnes conditions : « Le gouvernement n’autorise les entrées à Goa que si vous avez un test PCR négatif ou si vous êtes vaccinés. Notre personnel est vacciné, et nous laissons toujours un espace de 24 heures entre deux réservations, pour désinfecter les chambres ».

En Inde, la moitié de la population adulte a reçu une dose de vaccin contre le Covid-19. Un taux qui monte à 80% à Goa.

À écouter aussi : Goa, sur un air de Fado

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles