Covid-19 : l'Inde en plein cauchemar

Dans la rue, un homme est en larmes, dévasté par le décès de son frère. Chaque jour en Inde, ce sont les mêmes scènes détresse et de désespoir. Faute de place et par manque d'oxygène, de patients atteints du Covid décèdent aux portes des urgences. "Je suis allé dans presque tous les hôpitaux de la ville. Tous m'ont dit qu'ils n'avaient pas d'oxygène. Même dans l'un des plus grands de Dehli il n'y en avait pas. Ils nous ont chassé", regrette l'homme qui vient de perdre son frère. Plus de 350 000 nouvelles contaminations Submergé par l'épidémie de jour comme de nuit, l'Inde a enregistré ces dernières 24 heures plus de 350 000 nouvelles contaminations, un record mondial. Dans un crématorium de la capitale indienne, les crémations s'enchainent à un rythme jamais vu avant. Pour pallier le manque d'oxygène qui frappe le pays, les autorités indiennes font appel à l'aide internationale. Le Royaume-Uni, les États-Unis et la France ont fait savoir qu'ils devraient apporter leur soutien dans les prochains jours.