Covid-19 : l'Inde autorise en urgence le nouveau vaccin d'AstraZeneca

·1 min de lecture

Après l’Argentine et le Royaume-Uni, c’est au tour de l’Inde de valider le vaccin d’Oxford. Cela fait suite à une demande d’autorisation d’urgence de la part du producteur géant Serum Institute of India.

Avec notre correspondant à New Delhi, Côme Bastin

« Nous allons avoir une très bonne année ! » C’est avec ces mots qu’un directeur du panel gouvernemental contre le Covid-19 en Inde a officialisé la nouvelle. Une autorisation d’urgence a été accordée pour l’administration du vaccin Covishield de la firme AstraZeneca, dit vaccin d’Oxford.

La demande avait été déposée auprès des autorités médicales indiennes par le Serum Institute of India, le plus gros producteur de vaccins du monde. Dans la course depuis le mois de juin, il affirme avoir déjà fabriqué plus de 50 millions de doses. Les vaccins pourraient être transportés des entrepôts frigorifiques vers les États indiens dès samedi 2 janvier.

Le vaccin d’Oxford suscite un grand espoir dans le pays car il est particulièrement bon marché, à moins de 3 euros la dose. Il se conserve aussi à des températures plus élevées que d’autres candidats, ce qui facilitera sa distribution. Il sera administré en priorité aux personnes les plus exposées et fragiles.

Covishield est le premier vaccin à être approuvé par les autorités indiennes. Le géant Bharat Biotech a lui aussi demandé une autorisation d’urgence pour son vaccin Covaxin, inventé et produit en Inde. Elle pourrait lui être délivrée dès la semaine prochaine.

►À lire aussi : Nouvelle souche du Covid-19 : l'Inde suspend ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni