Covid-19: L'importance de la vaccination pour les femmes enceintes démontrée dans cette étude

·4 min de lecture
Sur les 4950 cas étudiés, 77,4% des infections (3833) ont eu lieu chez les femmes non vaccinées, contre 11,5% chez les femmes partiellement vaccinées, et 11,1% chez celles entièrement vaccinées. (Photo: DjelicS via Getty Images)
Sur les 4950 cas étudiés, 77,4% des infections (3833) ont eu lieu chez les femmes non vaccinées, contre 11,5% chez les femmes partiellement vaccinées, et 11,1% chez celles entièrement vaccinées. (Photo: DjelicS via Getty Images)

COVID - Fin décembre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, alertait sur des cas de femmes enceintes non vaccinées ayant souffert d’un Covid grave. Il exhortait alors celles-ci à se faire vacciner. Une étude publiée ce jeudi 13 janvier dans la revue Nature vient confirmer ces indications et conseils.

Réalisée en Écosse sur une cohorte nationale de femmes enceintes, cette étude montre en effet les risques accrus d’hospitalisation, mais aussi de naissance prématurée et de mort périnatale chez les femmes infectées par le coronavirus pendant leur grossesse et non vaccinées, par rapport à celles qui l’ont aussi développé mais étaient vaccinées.

Au total, ce sont les données de 144.548 grossesses qui ont été étudiées par ces chercheurs, entre le 1er mars 2020 et le 31 octobre 2021. Mais par souci de précision, ce sont surtout les grossesses s’étant déroulées à partir du 1er décembre qui font l’objet de leurs statistiques: avant cette date, la population était moins systématiquement testée, ce qui pourrait fausser les résultats.

Risques de développer une forme grave de Covid

Parmi ces grossesses, les chercheurs ont noté 5653 cas d’infections au Covid-19 à partir du 1er mars 2020, et 4950 à partir du 1er décembre 2020. Ce sont ces derniers qui nous intéressent.

Parmi ces cas, les femmes ont été séparées en deux groupes distincts: celles qui étaient entièrement vaccinées au moment de l’infection pendant la grossesse; et celles qui ne l’étaient pas, ou qui l’étaient partiellement (une seule injection, ou une deuxième injection moins de 14 jours avant l’infection).

Pour commencer, il faut noter que les femmes enceintes ne semblent pas plus susceptibles de développer une infection au coronavirus que les autres. En revanche, elles ont plus de risque de développer une forme sévère de Covid-19”, ainsi que “d’être admises en soins intensifs”, notent les auteurs de l’étude. Par ailleurs, “l’association entre Covid-19 et grossesse est liée à des risques de complication de la grossesse: prééclampsie, naissance prématurée et enfant mort-né”, ajoutent-ils.

Sur les 4950 cas étudiés, 77,4% des infections (3833) ont eu lieu chez les femmes non vaccinées, contre 11,5% chez les femmes partiellement vaccinées, et 11,1% chez celles entièrement vaccinées.

Admissions en soins intensifs

Premier constat: 19,5% des grossesses chez les femmes non vaccinées ont été associées avec une hospitalisation, contre seulement 5,1% chez les femmes vaccinées. En ce qui concerne les admissions en soins intensifs, le ratio est de 2,7% contre 0,2%. Cela signifie que sur 4950 cas, 98,1% des admissions en soins intensifs sont celles de femmes non vaccinées, comme on peut le constater dans le graphique ci-dessous:

(Photo: Nature)
(Photo: Nature)

En ce qui concerne les bébés, les auteurs de l’étude ont remarqué qu’ils couraient des risques accrus de naissance prématurée ou de mort périnatale lorsque la mère n’était pas vaccinée.

Mortalité périnatale

En effet, sur les 2364 naissances chez des mères ayant été infectées par le coronavirus entre le 1er décembre 2020 et le 31 octobre 2021, 16,6% des bébés sont nés prématurément de femmes non vaccinées, contre 8,6% de femmes vaccinées (et 7,9% de femmes qui n’ont pas développé le Covid-19).

Le taux de mortalité périnatale était également plus élevé lorsque la mère n’était pas vaccinée: 22,6 naissances sur mille sont concernées, contre 5,6 naissances sur mille chez les femmes vaccinées. Attention toutefois, les chercheurs précisent ici qu’ils n’ont pas eu “accès aux dossiers cliniques détaillés permettant d’évaluer si le Covid-19 a contribué directement ou indirectement aux naissances et décès prématurés constatés à la suite d’une infection chez la mère”.

Autres limites de l’étude: les auteurs notent qu’ils n’ont pas ajusté leurs résultats en fonction de la démographie ou de conditions médicales particulières. Par ailleurs, ils n’ont pas été en mesure de différentier entre les hospitalisations en soins intensifs directement ou indirectement liées au Covid-19.

D’autres études publiées avant celles-ci étaient sensiblement arrivées aux mêmes constats. En novembre, des travaux publiés dans la revue Cell Reports Medicine montraient qu’“une mère infectée a un risque d’évolution sévère et d’être admise en soins intensifs accru de 5 à 10%”.

Une étude française publiée dans la revue PLOS, relayée le 14 décembre par les hôpitaux de Paris (AP-HP), démontrait de son côté que les grossesses sont plus souvent perturbées par le Covid, avec notamment plus de risques de naissances prématurées. “Nous avons observé des liens entre un diagnostic de Covid-19 et plusieurs morbidités maternelles (dont) des naissances prématurées, des pré-éclampsies, des hémorragies au moment de l’accouchement et des naissances par césariennes”, notaient les auteurs.

De quoi appuyer l’appel d’Olivier Véran à la vaccination des femmes enceintes. “Nos données soutiennent l’important pour les femmes d’être vaccinées durant leur grossesse afin de prévenir des effets indésirables associés au Covid-19”, concluent les chercheurs.

À voir également sur Le HuffPost: Vaccin: 230.000 Français ont reçu une primo-injection cette semaine, un record depuis septembre

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles