Covid-19 : l'immunité "diminue assez rapidement", selon une étude

·1 min de lecture

Du 20 juin au 28 septembre, l'Imperial College de Londres et l'institut Ipsos Mori ont suivi 350.000 personnes choisies au hasard en Angleterre, qui se sont testées régulièrement chez elles pour voir si elles disposaient d'anticorps au Covid-19. Cette étude britannique publiée mardi montre que l'immunité acquise par les personnes guéries du nouveau coronavirus "diminue assez rapidement", en particulier chez les malades asymptomatiques, et ne pourrait durer que quelques mois. "Au cours de cette période, la proportion de personnes testées positives pour les anticorps du Covid-19 a diminué de 26,5%", passant de 6% à 4,4% de la population testée, explique un communiqué, "ce qui suggère une réduction des anticorps dans les semaines ou les mois suivant l'infection". "L'immunité diminue assez rapidement", a souligné Helen Ward, professeure en santé publique à l'Imperial College London.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 27 octobre

L'étude montre aussi que "les personnes qui n'ont pas présenté de symptômes liés au Covid-19 sont susceptibles de perdre plus rapidement leurs anticorps détectables que celles qui ont présenté des symptômes". La proportion d'anticorps chez les personnes testées positives au virus a diminué de 22,3% au cours des trois mois, quand cette diminution a atteint 64% chez celles qui n'avaient pas déclaré avoir été atteintes par le Covid-19.  Si toutes les classes d'âge sont concernées par cette baisse d'immunité, les per...


Lire la suite sur Europe1