Covid-19 : les lieux clos et les repas, principaux vecteurs de contamination

·1 min de lecture

Une nouvelle étude vient donner plus d'indications en ce qui concerne les lieux de contamination. Et sans surprise, c'est à l'intérieur que la transmission du Covid-19 est la plus importante. C'est le constat fait par les chercheurs de l'Institut Pasteur. Leur étude Comcor, dont les premiers résultats avaient déjà été publiés en décembre dernier, confirme, ce 12 mars, que les espaces clos, sans aération, sont bien plus vecteurs de contamination. "L’analyse de plus de 10.000 contacts uniques extra-domiciliaires à l’origine d’une infection montre que ce contact a eu lieu à l’intérieur, fenêtres fermées, dans 80% des cas ; à l’intérieur, fenêtres ouvertes, dans 15% des cas ; et à l’extérieur dans 5% des cas", indiquent les chercheurs.

Plus précisément, c'est au cours "de repas aussi bien en milieu privé que professionnel", que ces contaminations se seraient produites. "Les repas jouent un rôle central dans ces contaminations, que ce soit en milieu familial (35% des cas hors repas de Noël), amical (42%), ou à moindre degré professionnel (15%)", poursuivent les auteurs de l'étude.

>> A lire aussi - Covid-19 : le variant britannique serait 64% plus mortel

Quant à la scolarité, il en ressort qu'elle participe également à favoriser la transmission du virus. "Au sein du foyer, avoir un enfant scolarisé représente un sur-risque d’infection pour les adultes, notamment ceux gardés par une assistante maternelle (+39%), et ceux qui vont au collège (+27%) et au lycée (+29%)", détaille l'étude (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bricolage, vélo… les fabricants devront fournir les pièces pendant au moins 5 ans
Couvre-feu : ce nouveau motif qui vous permet de sortir après 18 heures
L’Italie bascule en confinement face à la nouvelle vague de Covid-19
L’Afrique confrontée à une dette et une pauvreté galopantes
L’UE va poursuivre le Royaume-Uni pour avoir violé l’accord de Brexit