Covid-19 : les librairies ont limité la casse en 2020

·1 min de lecture

Les librairies ont limité la casse en 2020, l'activité globale de la profession affichant un recul de 3,3 % des ventes comparativement à 2019, grâce aux achats massifs des lecteurs lors des quelques mois d'ouverture, a annoncé mardi le Syndicat de la librairie française. "La fréquentation exceptionnelle en librairie après les deux périodes de fermeture a permis d'éviter une catastrophe", a expliqué le syndicat dans un communiqué, soulignant le "retour très massif" des lecteurs en librairie à la suite des deux périodes de confinement : +32% en juin, +35% en décembre.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 5 janvier

Des chiffres contrastés selon la taille des librairies

Ces données ont été collectées par l'Observatoire de la librairie, géré par le Syndicat de la librairie française. Celui-ci regroupe 368 librairies pour un chiffre d'affaires consolidé de 390 millions d'euros, soit plus du tiers du chiffre d'affaires de la profession. Les évolutions sont contrastées selon la taille des librairies, les plus grosses ayant le plus souffert de la fermeture. Plus le chiffre d'affaires est important, plus l'activité se rétracte. Ainsi, les librairies de plus de 4 millions d'euros de CA ont subi une baisse moyenne de plus de 9%. Une librairie sur cinq a accusé une baisse supérieure à 10%. 

La majorité des rayons ont été en baisse, à l'exception de la littérature, de la bande dessinée et de la vie pratique, qui ont représenté à eux trois la moitié de...


Lire la suite sur Europe1