Covid-19 : l'hypothèse du coronavirus ayant fuité d'un laboratoire, le point en 5 questions

·2 min de lecture

N'est-il pas suspect que le laboratoire de Wuhan en Chine s'intéresse justement aux coronavirus ? Ou que l'on n'ait toujours pas trouvé d'hôte naturel ayant pu servir d'intermédiaire entre la chauve-souris et nous ? 5 questions et leurs réponses sur l'hypothèse du Covid-19 créé en laboratoire.

Plus d’un an et demi après l’explosion de la pandémie de Covid-19, il n’y a toujours aucune certitude sur la provenance du virus. "Savoir comment le Covid-19 a émergé est capital dans la mise en place de stratégies mondiales pour limiter le risque de futures épidémies", écrivent 18 scientifiques dans une lettre publiée dans . Ils dénoncent notamment le rapport de l’OMS sur le sujet, au sein duquel "seules 4 pages sur 313" examinaient la possibilité d’un accident de laboratoire. En vérité, entre émergence naturelle et fuite du laboratoire du Wuhan Institute of Virology (WIV), aucune hypothèse n’est abandonnée par les scientifiques. Pour autant, la probabilité la plus forte reste du côté de l’émergence naturelle. Pour comprendre pourquoi, Sciences et Avenir fait le point sur les éléments en notre possession à propos de l’hypothèse d'une fuite de laboratoire.

1. Le virus présente-t-il des caractéristiques qui suggèrent qu'il a été créé dans un laboratoire ?

"Certains partisans de la fuite de laboratoire affirment que le virus présente des caractéristiques et des séquences génétiques inhabituelles indiquant qu'il a été conçu par des humains”, écrit la revue . Deux caractéristiques du virus du Covid-19 ont en effet attiré l'attention des scientifiques, parce qu'elles étaient en effet connues pour être utilisées par les chercheurs lors de manipulations génétiques.

La première était l'utilisation d'une protéine appelée furine, qui permet de cibler et couper un site précis de la protéine Spike, nécessaire à l'infection des cellules par le virus. Mais si la furine est effectivement très utilisée en laboratoire, elle l'est aussi par d'autres coronavirus de la famille du Covid-19, concluent des chercheurs en janvier 2021 dans la revue . Mieux, les furines sont apparues dans différentes lignées de coronavirus séparées, ce qui signifie qu'elles ont tendance à être sélectionnées naturellement par les virus, tant cela leur confère un avantage au cours de l'infection. Dans ce cas,[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles