Covid-19 : dans l'hémisphère nord, des dizaines de pays dépassés par l'épidémie

·1 min de lecture

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a tiré la sonnette d'alarme vendredi face à une situation devenue incontrôlable : "trop de pays" dans l'hémisphère nord enregistrent une progression exponentielle des cas de Covid-19. Ces dernières 24 heures, les États-Unis ont comptabilisé près de 84.000 nouvelles infections, un record, et restent le pays le plus touché avec 224.188 décès depuis le début de l'épidémie. Sur l'ensemble du continent européen, le nombre de cas frôle désormais les 8,3 millions et plus de 258.000 personnes sont mortes.

Lire aussi - Reconfinements, couvre-feux locaux... Tour d'Europe des restrictions face au Covid-19

La situation est particulièrement préoccupante en Allemagne, pays désormais frappé de plein fouet par le rebond épidémique, avec 22.236 cas en moins de 24 heures et 10.003 décès depuis mars. "L'ordre du jour est le suivant : réduire les contacts et rencontrer le moins de monde possible", a indiqué samedi la chancelière allemande, Angela Merkel, dans son podcast hebdomadaire. Les autorités ont interdit les rassemblements et décidé d'imposer le port du masque dans certaines rues fréquentées, comme à Berlin.

Reconfinements partiels

En Pologne - où le président Andrzej Duda a été testé positif mais "va bien" - l'intégralité du territoire a basculé en "zone rouge". Conséquence : les écoles primaires et les restaurants sont partiellement fermés, les lycéens et les étudiants pratiquent l'enseignement à distance, le nombre de personnes est restreint dan...


Lire la suite sur LeJDD