Covid-19 : l’exécutif n’envisage pas une levée immédiate des restrictions

·1 min de lecture
« On devrait demander aux Français encore deux semaines d'efforts avant de lever des restrictions », a expliqué une source proche de l'exécutif à l'Agence France-Presse.
« On devrait demander aux Français encore deux semaines d'efforts avant de lever des restrictions », a expliqué une source proche de l'exécutif à l'Agence France-Presse.

Pas de levée surprise des restrictions sanitaires en vue. Les Français devront encore patienter quelque temps. Selon des sources gouvernementales, un conseil de défense sanitaire se réunit toutefois jeudi 20 janvier au matin, au palais présidentiel. L’objectif ? « Donner de la visibilité » sur ces restrictions, et ce, même si, pour l’heure, la situation épidémiologique de l’Hexagone doit maintenir un statu quo pour au moins deux semaines. En effet, la situation dans laquelle se trouve le gouvernement est quelque peu paradoxale…

Si le nombre de cas positifs continue à augmenter – et à battre des records à plus de 300 000 contaminations quotidiennes sur la moyenne des sept derniers jours –, la pression sur l’hôpital et notamment les services de réanimation tend à stagner. Parmi les options du conseil présidé par Emmanuel Macron, une solution intermédiaire est à ce stade privilégiée. Elle consiste à donner un calendrier de levée des restrictions, notamment en ce qui concerne les jauges, l’interdiction au moins jusqu’au 24 janvier des concerts debout et la fermeture des discothèques.

Une lueur d’espoir pour début février ?

« On devrait demander aux Français encore deux semaines d’efforts avant de lever des restrictions », a expliqué une source proche de l’exécutif à l’Agence France-Presse. « On veut donner un peu de visibilité, d’autant que les gens en ont marre. On va dire que, si les conditions s’améliorent, dans une ou deux semaines on lèvera des restrictions [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles