Covid-19 : lever les brevets sur les vaccins, "un impératif moral, éthique et sanitaire", plaide un économiste

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que l'Agence européenne des médicaments a donné, jeudi 11 mars, son feu vert au déploiement du vaccin à dose unique de Janssen, l'économiste Lucas Chancel, appelle sur franceinfo à "lever les droits de propriété" sur les vaccins contre le Covid-19. Selon le codirecteur du Laboratoire sur les Inégalités Mondiales à l’Ecole d’économie de Paris il faut "inventer des firmes européennes ou américaines afin que les pays émergents et les pays les moins avancés puissent se les approprier, puissent les produire et utiliser leurs propres capacités de production".

"Il faut rappeler qu'on est tous ensemble"

Le chercheur estime que ne pas partager les vaccins entre pays riches et pays pauvres se fait "au détriment de la solidarité, mais aussi tout simplement au détriment des Européens eux-mêmes." Lucas Chancel explique que même si toute l'Europe était vaccinée, le risque d'être contaminé par un nouveau variant perdurerait. "Donc, il faut absolument que ces vaccins arrivent pour la population mondiale dans son ensemble", insiste l'enseignant à Sciences Po.

Le partage des savoirs sur le vaccin ne risque-t-il pas de ralentir le rythme de la vaccination en France ? Lucas Chancel répond : "Ce n'est pas un jeu à somme nulle. Bien au contraire : on utiliserait des capacités de production qui aujourd'hui ne sont pas mises à disposition. Ce ne serait pas moins simple pour les Européens, ce serait plus de vaccins pour l'humanité dans son ensemble. Et encore une fois, il faut rappeler (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi