Covid-19: l'Espagne veut vacciner les 12-17 ans avant la rentrée scolaire

·1 min de lecture
Une boîte de vaccin Pfizer, le 21 janvier 2021 à Grenade, en Espagne. (photo d'illustration) - JORGE GUERRERO / AFP
Une boîte de vaccin Pfizer, le 21 janvier 2021 à Grenade, en Espagne. (photo d'illustration) - JORGE GUERRERO / AFP

Le gouvernement espagnol a annoncé ce vendredi vouloir vacciner les 12-17 ans contre le Covid-19 avant la prochaine rentrée scolaire en septembre.

"L'idée que nous avons, c'est de proposer à la Commission de santé publique (qui valide les décisions en matière de santé) que nous puissions commencer à vacciner nos adolescents de 12 à 17 ans avant la rentrée scolaire, à peu près deux semaines avant", a indiqué la ministre de la Santé, Carolina Darias, sur la télévision publique espagnole.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé fin mai l'utilisation pour les 12-15 ans du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus, qui est devenu le premier vaccin à être autorisé pour les adolescents au sein des 27 pays de l'Union européenne.

Un objectif de 70% de vaccinés d'ici à fin août

Parmi les autres grands pays de l'UE, la France a annoncé mercredi que les 12-18 ans pourraient se faire vacciner à partir du 15 juin.

L'Italie a, elle, ouvert jeudi la vaccination contre le Covid-19 à toutes les tranches d'âge à partir de 12 ans, tandis que l'Allemagne a annoncé son intention d'ouvrir le 7 juin la vaccination aux mineurs de plus de 12 ans. L'Espagne, qui est l'un des pays européens les plus touchés par la pandémie avec quelque 80.000 morts, prévoit de vacciner 70% de la population d'ici à fin août.

A ce jour, le pays de près de 47 millions d'habitants a vacciné intégralement 21% (près de 10 millions de personnes) de sa population, tandis que 39,5% a reçu au moins une dose.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles