Covid-19 : l'efficacité du vaccin chinois remise en cause

·2 min de lecture

Face à la propagation fulgurante du variant Omicron, la stratégie chinoise du "zéro Covid-19" semble de plus en plus difficile à maintenir. D'autant plus que le vaccin chinois Sinovac serait efficace à seulement 35%, selon une étude publiée par des chercheurs de l'Université de Hong-Kong.

Le vaccin Sinovac protège-t-il vraiment les Chinois ? Selon une étude publiée par des chercheurs de l'Université de Hong-Kong, son efficacité ne serait que de 35% seulement avec deux doses. Un chiffre embarrassant pour la Chine, qui compte 1 milliard 200 millions de personnes vaccinées.

Efficacité remise en cause

L'efficacité des vaccins chinois contre le variant en Omicron, notamment celui de Sinovac, qui est l'un des plus utilisés dans le monde, est remise en cause par une étude publiée par des chercheurs de l'Université de Hong Kong. Ils ont travaillé sur un groupe de 25 personnes doublement vaccinées et aucune d'entre elles n'a présenté suffisamment d'anticorps pour neutraliser le virus.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

D'autres recherches sont toujours en cours pour savoir si une troisième dose serait efficace. Sinovac a publié ses propres études, montrant une efficacité de 35% seulement avec deux doses. Un coup dur pour Pékin et sa stratégie zéro Covid. La Chine compte aujourd'hui 1 milliard 200 millions de personnes vaccinées. "Mais pourquoi ?", se demandent certains internautes. Des messages très vite censurés.

Pas de Pfizer ni de Moderna

L'affaire est en effet d'autant plus sensible que Sinovac a livré plus de 800 millions de doses de son sérum à 44 pays. En Chine, seuls les vaccins chinois sont autorisés. Il n'y a pas encore de vaccins ARN messagers de Pfizer ni de Moderna. Pas de commentaire non plus de l'Etat chinois, qui continu...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid-19 : "tsunami" des contaminations dans le monde, systèmes de santé sous tension

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles