Covid-19: le vaccin Valneva franco-autrichien, un outsider très british

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Le vaccin de Valneva contre le Covid-19 est actuellement en phase 1/2. Si tout se passe bien, un essai clinique de phase 3 devrait être lancé dans les mois à venir. (Photo: NurPhoto via Getty Images)
Le vaccin de Valneva contre le Covid-19 est actuellement en phase 1/2. Si tout se passe bien, un essai clinique de phase 3 devrait être lancé dans les mois à venir. (Photo: NurPhoto via Getty Images)

SCIENCE - C’est l’histoire d’une startup française, basée à Saint-Herblain en Loire-Atlantique, qui fait l’actu... anglaise. Le gouvernement britannique a annoncé, ce lundi 1er février, avoir commandé 40 millions de doses supplémentaires du vaccin anti Covid-19 de Valneva. Avec ses commandes précédentes, cela porte le total à 100 millions de doses réservées, plus une option de 90 millions supplémentaires “livrables entre 2023 et 2025”.

Ce traitement préventif, intitulé “VLA2001”, est actuellement testé dans un essai clinique de phase 1/2, avec 150 participants. Les résultats sont attendus d’ici au mois de mai.

Si le vaccin procure des anticorps et s’il n’y a pas d’effets indésirables, un essai de phase 3 avec des milliers de participants sera mis au point pour vérifier son efficacité réelle et son innocuité. C’est la dernière étape avant une autorisation de commercialisation, qui pourrait avoir lieu au second semestre 2021.

L’UE en retard

Mais les premières livraisons en France risquent de ne pas arriver avant 2022. En effet, si l’Union européenne a conclu le 12 janvier des discussions préliminaires pour 60 millions de doses, le Royaume-Uni a été bien plus rapide. En septembre, un partenariat a été noué entre Valneva et le gouvernement britannique avec une première commande de 60 millions de doses.

Surtout, Londres s’engageait à investir financièrement dans une des usines de la startup, située en Écosse, afin de préparer la production massive du vaccin. Le 12 janvier, après l’annonce des discussions préliminaires avec l’UE, le PDG français de Valneva, Franck Grimaud,&n...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.