Covid-19: le vaccin de Johnson & Johnson est efficace, mais loin derrière ses concurrents

Grégory Rozières
·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture
Covid-19: le vaccin de Johnson & Johnson est efficace, mais loin derrière ses concurrents

SCIENCE - Des résultats en demi-teinte. Le géant américain Johnson & Johnson a dévoilé les résultats de son essai clinique de phase 3, ce vendredi 29 janvier. Son vaccin, ne nécessitant qu’une dose, serait efficace à 66% en moyenne pour prévenir le Covid-19, rapporte Statnews.

Un résultat qui peut sembler décevant, comparé aux plus de 90% des traitement préventifs de Pfizer/Biontech et Moderna. Il faut pour autant rappeler que le seuil pour qu’un vaccin soit considéré comme efficace est de 50%. De plus, le risque de maladie sévère entrainant une hospitalisation ou la mort est réduit de 85%, a précisé Johnson & Johnson. A titre de comparaison, deux injections de Pfizer/Biontech diminuent ce risque d’hospitalisation de 89%. Enfin, il n’a pas besoin de super-congélateurs pour être stocké.

Par contre, le vaccin pourrait être moins efficace contre les variants sud-africains et brésiliens, suspectés d’échapper en partie aux anticorps. Chez les volontaires américains, l’efficacité est de 72%. Elle tombe à 66% au Amérique latine et à 57% en Afrique du Sud. Dans ce pays, 95% des infections recensés dans l’essai clinique étaient dues au nouveau variant. Pour autant, il faut rappeler que Pfizer/Biontech et Moderna ont tous deux précisé que leur vaccin était moins efficace contre le variant sud-africain, mais qu’il l’était toujours suffisamment, sans donner de chiffres précis.

La France a commandé 8 millions de doses d’ici la fin du mois de juin et espère commencer à protéger sa population avec le vaccin de Johnson & Johnson au mois d’avril. Mais il faut encore que les données détaillées...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.