Covid-19: Le gouvernement attend le 2 janvier pour de nouvelles mesures

Astrid de Villaines
·Cheffe du service politique
·1 min de lecture
Covid-19: Le gouvernement attend le 2 janvier pour de nouvelles mesures

POLITIQUE - Ils ont pourtant été nombreux à réclamer des mesures d’urgence. pour faire face au Covid-19 dans leurs régions. Comme le maire de Nancy, Mathieu Klein (PS) ou celui de Reims, Arnaud Robinet (LR) qui préconisaient un “reconfinement” au moins local après Noël ou encore Christian Estrosi, à Nice, qui réclamait des mesures de fermeté avec la frontière italienne ou une vaccination prioritaire dans son département.

Malgré de “nombreuses consultations” selon le gouvernement, confirmées au HuffPost par le président de la région Grand Est, Jean Rottner, il n’en sera rien. Le gouvernement a décidé, à l’issue du Conseil de Défense présidé par Emmanuel Macron ce 29 décembre à l’Élysée, d’attendre avant de prendre toute mesure supplémentaire pour lutter contre la pandémie de Covid-19, comme l’a confirmé le ministre de la Santé Olivier Véran invité du 20h de France2 ce mardi.

“Évolution préoccupante, mais brouillée”

S’appuyant sur une note du conseil scientifique rendue publique le même jour qui fait état d’une ”évolution préoccupante” des principaux indicateurs, tout en tenant compte du grand nombre de tests réalisés avant Noël qui peuvent ’brouiller” ces statistiques, le gouvernement a retenu l’une des trois options proposée par l’instance. Entre un renforcement préventif (option 1), c’est-à-dire des mesures à prendre “dès aujourd’hui”; attendre début janvier une fois les chiffres mesurant l’impact des fêtes connus (option 2) ou attendre plus tard, une fois que la reprise &eac...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.