Covid-19 : l'avenir des concerts est-il dans les bulles de distanciation ? Les Flaming Lips l’ont fait !

Laure Narlian
·1 min de lecture

Et s'il fallait en passer par là pour retrouver le plaisir et l'euphorie des concerts en chair et en os ? Le groupe de rock psychédélique américain Flaming Lips l'a fait : il a donné vendredi et samedi soir (22 et 23 janvier 2021) aux Etats-Unis deux concerts devant un parterre de plus d'une centaine de spectateurs à l'abri dans des bulles. Avec ce show futuriste, ont-ils inauguré la prochaine normalité des concerts ? Aussi folle qu'elle puisse paraître, l'expérience a été minutieusement pensée et semble plutôt convaincante.

Une idée déjà tentée dans un show télé au printemps

En activité depuis 1983, les Flaming Lips sont connus pour leurs concerts généreux et délirants, avec déguisements et marionnettes. Or, il existe une tradition que les fans du groupe connaissent maintenant depuis 2004 : le fantasque chanteur de la formation, Wayne Coyne, a l’habitude d’apparaître en concert à l’intérieur d’une bulle géante et de rouler ainsi sur les bras du public.

Avec la pandémie de Covid-19, qui a mis à l’arrêt les concerts partout dans le monde, une idée a germé dans la tête de Wayne Coyne durant le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi