Covid-19 : Laura Smet ironise sur... le nouveau test anal

·1 min de lecture

Laura Smet, qui reste discrète sur les réseaux sociaux, aime bien de temps en temps partager un peu de son quotidien, de ses coups de gueule et de ses éclats de rire avec ses abonnés sur Instagram. Ce samedi 30 janvier, alors qu'elle est de retour sur Paris après quelques jours de repos, la fille aînée de Johnny Hallyday a partagé un drôle de montage sur un tout nouveau genre de test de dépistage du coronavirus. Un test anal, préféré en Chine au test nasal car jugé plus efficace.

À cause de l'épidémie, l'année 2020 n'a été simple pour personne et l'arrivée de 2021, avec l'espoir redonné par le vaccin, promettait d'être moins désagréable… Force est de constater, avec ce test rectal, que tout ne se passe pas comme prévu. Laura Smet a ironisé sur la situation en partageant un montage où l'on voit un personnage se soumettre à un test PCR nasal sous une bannière "2020" et un autre, dans la case "2021", faire le test anal. L'actrice de 37 ans s'est fendue d'un "Bonjour." Et le point en dit long sur ce qu'elle en pense.

Jusque-là, Laura Smet n'a pas été affectée par l'épidémie de coronavirus. Professionnellement, tout du moins, cela n'a pas mis un coup d'arrêt à ses projets. Elle a pu assurer la promotion de sa série La Garçonne, dont le tournage a eu lieu fin 2019, et la diffusion à la fin de l'été 2020. Mais surtout, l'an dernier, la sœur de David Hallyday avait d'autres préoccupations : mettre au monde son premier enfant. Son petit Léo est né en octobre. Elle a pu profiter de son deuxième (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"J'en ai un peu marre" : Gad Elmaleh évoque son ras-le-bol
Rachida Dati virulente sur le "cynisme d'Anne Hidalgo" et sa "dérive dangereuse"
Marlène Schiappa est le "visage le plus médiatique du gouvernement"
Phil Collins : ces 6 révélations scabreuses sur son mariage dont on se serait bien passé
Carole Bouquet revient sur cette période douloureuse où on la “traitait de folle”