Covid-19: l'Assemblée nationale approuve les nouvelles restrictions, l'opposition boycotte le vote

M.D.
·1 min de lecture
Vue générale de l'Assemblée nationale le 9 février 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Vue générale de l'Assemblée nationale le 9 février 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Première validation pour l'exécutif. L'Assemblée nationale a approuvé ce jeudi les nouvelles restrictions annoncées la veille par Emmanuel Macron, avec 348 voix pour, contre seulement 9 voix opposées. Le scrutin a été marquée par une large abstention, l'opposition ayant décidé de boycotter le scrutin, dénonçant une "mascarade".

À l'issue d'un discours du Premier ministre Jean Castex et d'un débat, seule la majorité LaREM-MoDem-Agir a voté pour, le RN contre. Ces nouvelles mesures sont "nécessaires pour nous permettre de franchir un cap, espérons-le un dernier cap, dans la perspective du déploiement massif de la vaccination et d'un retour à une vie normale", a justifié le chef du gouvernement dans un discours d'une grosse demi-heure.

Mélenchon dénonce "un mauvais poisson d'avril"

Les oppositions de droite (LR) comme de gauche (LFI, PS, PCF) avaient annoncé qu'elles ne prendraient pas part au vote, dénonçant un "piétinement du parlement" appelé à se prononcer sur des mesures déjà actées par l'exécutif.

Ce débat est "un mauvais poisson d'avril, et comme tous les poissons, il pourrira par la tête", a ainsi cinglé Jean-Luc Mélenchon au nom des députés insoumis.

Le Sénat à majorité de droite doit se prononcer à son tour dans l'après-midi et le même scénario d'un boycott massif se profile, selon des sources parlementaires.

Article original publié sur BFMTV.com