Covid-19: l'Argentine à son tour réduit la période de quarantaine

·2 min de lecture
Le paquebot de coisière norvégien Viking Jupiter a été autorisé à accoster à Ushuaia, dans le sud de l'Argentine, malgré des cas de Covid-19 parmi les passagers et membres d'équipage, le 29 décembre 2021 (AFP/Alexis DELELISI)

L'Argentine, après les Etats-Unis lundi, puis l'Espagne, a annoncé mercredi une réduction de la quarantaine pour personnes positives au Covid, de 10 à 7 jours, pour tenter de minimiser l'impact sur l'activité économique face à une flambée record des cas ces derniers jours sur fond de présence du variant Omicron.

La ministre de la Santé Carla Vizzotti a annoncé en conférence de presse que la période de quarantaine passerait de 10 à 7 jours pour les personnes positives au schéma vaccinal complet, et à cinq jours pour les cas contacts asymptomatiques, mais vaccinés.

La durée demeurera de dix jours pour ceux n'ayant pas reçu les deux doses, y compris pour les cas contacts.

"L'inquiétude actuellement (...) dans les pays avec une couverture vaccinale comme la nôtre, avec le variant Omicron qui est plus transmissible mais moins létal, n'est pas tant (la pression sur) le système de santé, comme c'était le cas auparavant, mais un impact économique lié aux isolements", a déclaré la ministre.

L'Argentine, comme d'autres pays sud-américains, a connu ces derniers jours un regain exponentiel de la pandémie, avec plus de 42.000 nouveaux cas positifs recensés mercredi pour les dernières 24 heures, soit deux fois plus que lundi, et six fois plus qu'il y a une semaine.

Le nombre de nouveaux cas a dépassé le record d'un peu plus de 41.000, qui datait du pic argentin de la pandémie fin mai. Ce jour-là 551 décès liés au Covid avaient été recensés. Contre 26 ce mercredi.

La pression sur le système hospitalier reste toutefois relative, avec 34% d'occupation des unités de soins intensifs. Plus de 73% des 45 millions d'Argentins ont reçu deux doses de vaccin.

Le président Alberto Fernandez a pour l'heure écarté de nouvelles mesures restrictives. Un passe sanitaire pour les plus de 13 ans doit entrer en vigueur au 1er janvier.

Par ailleurs, les autorités portuaires de la province de la Terre de feu (extrême sud) ont confirmé l'arrivée à Ushuaïa du Viking Jupiter, paquebot près de mille passagers parmi lesquels des cas positifs de Covid-19, qui demeureront confinés à bord. De nombreux autres ont pu descendre, a constaté un correspondant de l'AFP.

"La situation sur le bateau est suivie de près, les protocoles sont activés et servent à cela", a déclaré le vice-président de la Direction des ports, Miguel Ramirez. "Il n'y a pas que le Viking. Vu la situation (sanitaire) mondiale, ça nous surprendrait même qu'il y ait un paquebot sans cas de Covid (...) Nous devons vivre avec le virus".

Ushuaïa voit passer chaque été austral des dizaines de paquebots de croisière. Sept étaient ainsi attendus dans la semaine à venir.

pbl-sa/lab/mm

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles