Covid-19 : l'Angleterre se reconfine pour faire face à la flambée de l'épidémie

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Confronté à la propagation alarmante du nouveau variant du coronavirus plus contagieux et au risque de submersion du système de santé, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi 4 janvier le reconfinement de l'Angleterre. Le plus haut niveau de restrictions imposé à près de 80% de la population anglaise n'a pas suffi à enrayer la propagation du nouveau variant, 50 à 70% plus contagieux selon les scientifiques britanniques, a souligné le chef du gouvernement conservateur lors d'une allocution télévisée.

Dans les hôpitaux anglais, le nombre de patients atteints par le virus, près de 27 000 a "augmenté de près d'un tiers" en une semaine et dépasse de 40% le plus haut du pic de la première vague, a-t-il souligné. "Il est clair que nous devons faire plus" pour "prendre le contrôle du nouveau variant, a déclaré Boris Johnson. Nous devons ainsi entrer dans un confinement national qui soit assez fort pour maîtriser ce variant".

Un déconfinement espéré mi-février

Comme lors du premier confinement au printemps et contrairement au deuxième en novembre, les écoles seront fermées et passeront à l'enseignement à distance dès mardi. Si le Parlement doit débattre mercredi de ces mesures, Boris Johnson a appelé la population à suivre les règles immédiatement. Le confinement doit entrer en vigueur dès mercredi à 0h01. Si les conditions sont réunies, le confinement sera levé à la mi-février, échéance à laquelle, espère Boris (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi