Covid-19 : l'Angleterre confinée pour la troisième fois depuis le début de la pandémie

franceinfo, Richard Place
·1 min de lecture

On peut sortir de chez soi pour des achats essentiels, du sport, un rendez-vous médical pour fuir des violences domestiques ou encore aller travailler pour ceux qui ne peuvent pas le faire de chez eux. Cette consigne, les Anglais commencent à la connaître. C’est la troisième fois qu’ils l’entendent en moins d’un an.

Et pourtant dimanche matin encore, le Premier ministre Boris Johnson parlait de la rentrée scolaire et intimait l'ordre aux parents d'envoyer leurs enfants à l’école. Or, lundi soir, il leur a annoncé la fermeture des établissements et l’annulation des épreuves de fin d’année. C'est une gestion de la pandémie qui est dure à suivre pour les Anglais, avec un chef du gouvernement qui multiplie les changements de direction.

La mise en garde de Boris Johnson

"Je sais combien c'est difficile, je sais combien vous êtes frustrés, je sais que vous en avez plus qu'assez des conseils du gouvernement pour vaincre ce virus", déclare Boris Johnson, "mais maintenant plus que jamais, nous devons nous serrer les coudes. Les semaines à venir seront les plus difficiles, mais je crois vraiment que nous entrons dans la dernière phase de la lutte", met-il en garde.

Pour une bonne partie du pays, Londres notamment, les restrictions étaient déjà si strictes, que ça ne va pas changer grand-chose finalement. Mais, la différence avec la France c'est qu'ici il n’y a quasiment pas (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi