Covid-19: l'Allemagne va réserver l'usage du vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

·2 min de lecture

Les autorités sanitaires allemandes ont annoncé, mardi 30 mars, que l'usage du vaccin AstraZeneca va être réservé aux personnes âgées de plus de 60 ans. Une décision prise alors que plusieurs cas de formation de caillots sanguins ont été relevés. Les moins de 60 ans qui souhaitent être vaccinés avec l'AstraZeneca devront d'abord passer un examen.

Le vaccin AstraZeneca – qui a changé de nom ce mardi 30 mars et s'appelle désormais Vaxzevria, d'après l'Agence européenne du médicament – fait encore parler de lui en Allemagne. En fin de journée, les ministères de la Santé régionaux et fédéral ont communiqué sur l'usage de la formule du groupe pharmaceutique suédo-britannique.

Suivant une recommandation émise un peu plus tôt par la commission vaccinale allemande (STIKO), les autorités sanitaires vont réserver l'usage du vaccin AstraZeneca aux personnes âgées de plus de 60 ans. Selon le média Der Spiegel, l'institut médical Paul Ehrlich examine 31 signalements de caillots sanguins survenus chez des personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca. Presque tous ces cas concernent des femmes jeunes, ou d'âge moyen.

Toujours des questions et des précautions autour de l'AstraZeneca

Les ministères de la Santé régionaux et fédéral indiquent que les personnes de moins de 60 ans qui souhaitent recevoir le vaccin AstraZeneca le pourront, mais seulement après « consultation d'un médecin pratiquant la vaccination (...) et une analyse personnalisée des risques ». Quant aux personnes de moins de 60 ans qui ont déjà reçu une première dose, elles pourront soit recevoir la deuxième dose, soit attendre la recommandation de la STIKO, prévue fin avril.

La même STIKO plaide pour une vaccination à l'AstraZeneca réservée aux plus de 60 ans en s'appuyant sur des données montrant « l'apparition rare mais très grave de thromboses comme effet secondaire ». Un phénomène qui touche « essentiellement des personnes de moins de 60 ans, entre quatre et seize jours après la vaccination ».

Cette même suspicion de thromboses comme effet secondaire a poussé plusieurs pays à interrompre momentanément la vaccination avec l'AstraZeneca durant le mois de mars. Lundi 29 mars, le Canada a annoncé que ce vaccin serait réservé aux plus de 55 ans, en attendant des analyses complémentaires.

Jens Spahn, le ministre de la Santé allemand, a déclaré en conférence de presse que cette restriction appliquée au vaccin AstraZeneca ne nuierait pas à l'objectif que s'est fixé le pays, à savoir proposer une vaccination à l'ensemble de sa population adulte « d'ici la fin de l'été ».

(Avec AFP)