Covid-19 : l'Allemagne ferme ses restaurants et ses institutions sportives et culturelles dès lundi

·2 min de lecture

Alors que l'Europe affronte une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, l'Allemagne a annoncé, mercredi, que les restaurants, cafés et bars mais aussi les institutions culturelles et sportives fermeraient à partir de lundi dans le pays.

Répondez à quelques questions pour participer à Europe Talks et dialoguer entre Européens

L'Allemagne n'est pas épargnée par la deuxième vague de coronavirus en Europe. Le pays va fermer à partir du lundi 2 novembre, et pour un mois, ses restaurants ainsi que ses institutions sportives et culturelles dans le cadre de nouvelles restrictions drastiques pour combattre la deuxième vague du Covid-19, a annoncé, mercredi 28 octobre, la chancelière Angela Merkel, lors d'une conférence de presse.

Les restaurants, les bars, les théâtres, cinémas, piscines et salles de sport seront donc fermés et les concerts annulés, a précisé Angela Merkel.

À compter du 2 novembre, les rassemblements privés seront limités à un maximum de dix personnes pour un ménage de deux personnes.

Les citoyens sont invités à éviter tous les déplacements inutiles, les séjours en hébergement étant réservés à des "fins non touristiques", a déclaré la chancelière après des discussions avec les dirigeants des seize États allemands.

Par ailleurs, toutes les compétitions professionnelles sportives, y compris les matches du championnat de football, se dérouleront à huis clos à partir de lundi.

Toutes les activités sportives amateur seront également interdites pour toute la durée du mois de novembre alors que le nombre d'infections a considérablement augmenté en Allemagne ces dernières semaines.

Éviter une rapide saturation des hôpitaux

Angela Merkel a reconnu qu'il s'agissait de mesures "strictes" et "pénibles" mais elle a noté qu'au rythme actuel des nouvelles infections, "les limites du système de santé" risquaient d'être atteintes. Ces mesures "dures" et "valables pour tout le pays" doivent permettre de limiter autant que possible les contacts et ainsi endiguer la propagation rapide du virus, a déclaré la chancelière.

"La courbe doit être à nouveau aplatie (...) pour que la recherche des contacts puisse être à nouveau effectuée", a-t-elle déclaré, ajoutant que pour trois quarts des nouvelles contaminations, les responsables ne sont plus en mesure de déterminer actuellement où la transmission a eu lieu.

Les nouvelles infections au Covid-19 ont récemment grimpé au-dessus des 10 000 cas journaliers, un nouveau record de 14 964 ayant été annoncé, mercredi, par l'institut de veille épidémiologique Robert Koch.

Pour amortir le choc économique, l'Allemagne offrira jusqu'à dix milliards d'euros d'aide aux secteurs affectés par les nouvelles mesures.

Avec AFP et Reuters