Covid-19 : l'Algérie partagera ses premiers vaccins avec la Tunisie en signe de solidarité

franceinfo Afrique
·1 min de lecture

"L’Algérie vient de se distinguer par un beau geste de solidarité envers la Tunisie", salue le site tunisien Webdo. Tous les indicateurs sont au rouge en Tunisie. Le pays, qui n'avait enregistré qu'une cinquantaine de décès lors de la première vague, a recensé 5 343 morts et 164 936 cas, un nombre sous-évalué comme dans d'autres pays puisqu'il ne comprend que les cas confirmés par des tests. Le ministère tunisien de la Santé a décidé d'imposer un confinement général de quatre jours à partir de ce jeudi 14 janvier pour limiter la propagation du Covid-19.

"Le ministre algérien des Affaires étrangères m’a assuré que son pays n’a pas encore reçu ledit vaccin. Toutefois, il m’a assuré que dès la réception des premiers lots, ces derniers seront partagés avec la Tunisie"

Othmane Jerandi, ministre tunisien des Affaires étrangères

Conférence de presse

(Déclaration du ministre tunisien des Affaires étrangères, à partir 1'55, en arabe)

Ainsi, selon le ministre tunisien des Affaires étrangères, l'Algérie partagera avec la Tunisie une partie du vaccin anti-Covid-19 Spoutnik V, commandé auprès de la Russie pour entamer la vaccination de masse. Selon le représentant de l'OMS, "la Tunisie recevra ses premières doses de vaccin Pfizer dans quelques mois". Au plus tôt (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi