Covid-19 : l'alerte à Nice inquiète la France

·1 min de lecture

Une ville sous cloche à l'heure du carnaval? Pour ­contrer la flambée de ­Covid-19 à Nice, où l'incidence dépasse 700 nouveaux cas quotidiens pour 100.000 habitants (plus de trois fois la moyenne nationale), le gouvernement envisage un ­confinement pendant les week-ends, mesure encore jamais appliquée en métropole. Samedi soir, le préfet des Alpes-Maritimes a ­consulté les élus du département. Selon l'un d'eux, les pistes d'un ­confinement général ou d'un couvre-feu renforcé, évoquées dans la matinée, semblaient, samedi soir, écartées pour la cinquième ville de France et ses environs au profit de restrictions "pendant les deux week-ends à venir". Le port du masque pourrait être imposé dans tout le département et la jauge de fréquentation des commerces être abaissée. La décision devrait être prise dimanche ou lundi.

Dans le reste de l'Hexagone, la situation reste aussi incertaine que fragile. La flambée redoutée dès la mi-février n'a pas eu lieu. Et le haut plateau de la courbe épidémique avait même pris, jusqu'en milieu de semaine, une pente légèrement descendante. "On a tous été surpris de voir que le couvre-feu donnait d'assez bons résultats et que les projections les plus alarmistes ne collaient pas tout à fait au réel", dit un expert, qui parle aujourd'hui au passé.

Situation préoccupante dans Trois Régions 

Car, dans trois Régions, les "digues" menacent de "lâcher", selon la métaphore maritime d'un urgentiste de Dunkerque (Nord) : l'ensemble de la Région Paca, les Hauts-...


Lire la suite sur LeJDD