Covid-19 : le lait maternel contiendrait des anticorps jusqu’à 10 mois après l’infection

·1 min de lecture

Les conclusions doivent être confirmées mais ce pourrait être une avancée majeure pour protéger les enfants du Covid-19 et traiter les personnes atteintes de formes graves de la maladie. S’il était déjà connu que le lait maternel d’une mère infectée par le Covid-19 ou vaccinée présente des anticorps bénéfiques pour le nourrisson, une nouvelle étude vient démontrer que leur efficacité pourrait être plus importante qu’estimée, détaille The Guardian lundi 27 septembre.

Selon le journal britannique, des données suggèrent que les femmes allaitantes qui ont été infectées par le Covid-19 continuent à sécréter dans leur lait des anticorps neutralisant le virus jusqu’à 10 mois après l’infection. Les résultats ont été présentés par une chercheuse en maladies infectieuses, lors du quinzième Symposium international sur l’allaitement maternel et la lactation, qui s’est tenu les 21 et 22 septembre dernier. Ils n’ont toutefois pas encore été validés par la communauté scientifique.

Pour atteindre ces résultats, Rebecca Powell et son équipe de l’hôpital Mont Sinaï, à New York, ont analysé le lait maternel de 75 mères rétablies d’une infection au Covid-19. 88% d’entre elles présentaient ainsi des anticorps reconnaissant spécifiquement le coronavirus avec, pour certains, la capacité de le neutraliser. Une présence qui pourrait se prolonger entre quatre et dix mois après l’infection.

>> A lire aussi - Covid-19 : pas de risque à faire le vaccin contre la grippe et la dose de rappel concomitamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Derrière la crise des sous-marins, le bras de fer Australie - Chine - Etats-Unis dans le Pacifique
Covid-19 : pas de risque à faire le vaccin contre la grippe et la dose de rappel concomitamment
Marseille : les poubelles débordent, bras de fer des éboueurs sur les 35h
Un influenceur soupçonné d'avoir détourné des millions d'euros des aides Covid depuis Dubaï
Pénuries d'essence au Royaume-Uni : des "achats de panique" en cause

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles