Covid-19 : laissez de l'autonomie à vos enfants, ils ne s'en sentiront que mieux

Ingrid Bernard
·2 min de lecture

Laisser de l’autonomie à son enfant pendant la pandémie de Covid-19 contribuerait au bien-être des enfants et de leurs parents, estime une nouvelle étude.

Tout le monde a besoin de souffler en cette période de crise sanitaire, les enfants comme les parents. Le fait de laisser de l’autonomie à sa progéniture serait bon pour sa santé comme pour la vôtre. C’est en tout cas ce que révèle une nouvelle étude allemande. Avec cette technique parentale, l’adulte communique à l’enfant de manière non critique. Il lui permet d’explorer ses propres stratégies et solutions sans crainte de représailles. L’enfant a la possibilité de s’approprier ses actions et ses conséquences. Il se sent ainsi compétent.

“Nous avons cherché à comprendre si un tel comportement facilitait l’adaptation et contribuait au bien être de l’enfant. Nous avons également regardé s’il engendrait un climat émotionnel positif, qui profitait aussi bien aux parents qu’aux enfants”, précise Andreas B. Neubauer, chercheur de l’Institut Leibniz pour la recherche et l’information sur l’éducation à Francfort-sur-le-Main.

Une réduction de stress

Les chercheurs ont ainsi demandé à plus de 1000 parents de remplir quotidiennement un questionnaire pendant le premier confinement, entre fin mars et fin avril 2020, sur une période de trois semaines consécutives. Chaque soir, ils devaient récapituler leur journée au travers de 21 questions qui portaient sur l’autonomie de l’enfant. Du type : “dans la mesure du possible, j’ai laissé mon enfant décider de ce qu’il voulait faire aujourd’hui” ou encore “dans la mesure du possible, mon enfant a pu faire ce qu’il aimait aujourd’hui”.

Les parents ont également évalué le sentiment de bien-être de leurs enfants ainsi que leur propre satisfaction pendant la journée. Ils ont aussi mesuré le temps passé avec leur enfant pendant qu’ils effectuaient leurs devoirs mais aussi d’une manière plus générale. Ils ont également évalué leurs propres inquiétudes concernant le coronavirus. A la fin des trois semaines, les parents ont répondu à un questionnaire final sur leur propre sentiment de bien-être et l’état émotionnel général de la famille.

Conclusion : cette technique visant à rendre l’enfant autonome serait bénéfique à chacun. Elle améliorerait également la cohésion familiale, les parents ressentant une réduction de stress.

Ce contenu peut également vous intéresser :