Covid-19: La vaccination ouverte à tous les adultes le 15 juin, annonce Macron

Paul Guyonnet
·Journaliste
·2 min de lecture
À partir du 15 juin, tous les adultes qui le souhaitent pourront se faire vacciner contre le covid-19 (photo d'illustration prise à bord d'un bus de vaccination le 28 avril en Corse). (Photo: PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
À partir du 15 juin, tous les adultes qui le souhaitent pourront se faire vacciner contre le covid-19 (photo d'illustration prise à bord d'un bus de vaccination le 28 avril en Corse). (Photo: PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

CORONAVIRUS - “Vacciner, vacciner, vacciner.” Depuis sa prise de parole du 31 mars dernier, Emmanuel Macron ne cesse de le répéter en ternaire: c’est grâce aux vaccins que la France sortira de l’épidémie de covid-19. Et c’est la raison pour laquelle le chef de l’État a précisé ce vendredi 30 avril la suite de la campagne de vaccination.

Ainsi, à partir du 15 juin, annonce le président de la République, tous les adultes pourront prendre un rendez-vous pour se faire vacciner

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Auparavant, les plus de 50 ans pourront le faire à partir du 15 mai, a-t-il ajouté. Pour l’instant, la vaccination est ouverte à tous à partir de 55 ans, et des motifs médicaux précis sont nécessaires en-dessous de cet âge, hors professions prioritaires comme les policiers ou les enseignants.

À noter également que ce vendredi matin, le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé que tous les Français de plus de 18 ans souffrant de comordibités et en particulier d’obésité pouvaient, eux, prendre un rendez-vous pour se faire vacciner dès le 1er mai.

Un message appuyé par Emmanuel Macron dans un tweet appelant les personnes concernées à prendre rendez-vous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Depuis ce vendredi, de nouvelles règles sont également en vigueur dans une vaste partie des Outre-Mer (dont la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane), puisque tous les adultes peuvent désormais se faire vacciner.

Au niveau national, plus de 15 millions de personnes ont pour l’instant reçu une première injection (29% de la population majeure), dont 6,2 millions ont été complètement vaccinées (9,3% de la population totale, 11,9% de la population majeure).

À voir égaleme...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.