Covid-19: La vaccination au Stade de France ouverte sans limite d'âge pour les professions prioritaires

Maxime Le Roux
·Chef d'édition
·1 min de lecture
L'accueil du centre de vaccination du Stade de France à Saint-Denis, le 8 avril 2021 (photo d'archives) (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)
L'accueil du centre de vaccination du Stade de France à Saint-Denis, le 8 avril 2021 (photo d'archives) (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via AFP)

CORONAVIRUS - La campagne de vaccination s’accélère au Stade de France de Saint-Denis. Grâce au stock de doses et face au nombre de rendez-vous disponibles ou laissés vacants, les responsables du vaccinodrome ont décidé d’ouvrir, sans limite d’âge, la vaccination à tous les salariés des professions listées comme “prioritaires”, révèle France Inter. Une information confirmée par le centre de vaccination au HuffPost et effective à partir de ce jeudi 29 avril.

Pour ces professions, la vaccination était jusque-là limitée aux 55 ans et plus. Les professions concernées sont: les enseignants, les assistantes maternelles, les policiers, les gendarmes, les agents d’entretien, les caissières de supermarché, les chauffeurs de bus, de taxi ou de VTC, ainsi que certains agents du département en contact avec le public. Au total, près d’une vingtaine de métiers font partie de la liste fixée par le ministère de Travail.

8 à 10% d’annulations dans ce centre

Ces personnes doivent effectuer une déclaration sur l’honneur ou apporter une fiche de paie ou une carte professionnelle prouvant bien qu’ils font partie de la liste des métiers prioritaires.

Le conseil départemental a précisé à France Inter ne pas être décisionnaire quant à la levée de cette restriction d’âge, mais explique que les équipes du Stade de France font face à 8 à 10% d’annulations de rendez-vous et “n’arrivent pas à remplir tous les créneaux” alors que le centre “dispose d’assez de doses”. Et d’ajouter: cette décision n’est pas “une consigne générale&rdq...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.