Covid-19: "La tendance n'est plus bonne", alerte le gouvernement

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Le desserrement des mesures de restriction et du couvre-feu s'éloigne (photo d'illustration prise le 17 octobre 2020 à Paris) (Photo: Samuel Boivin/NurPhoto via Getty Images)
Le desserrement des mesures de restriction et du couvre-feu s'éloigne (photo d'illustration prise le 17 octobre 2020 à Paris) (Photo: Samuel Boivin/NurPhoto via Getty Images)

POLITIQUE - Nice et avec elle le département des Alpes-Maritimes se préparent à de nouvelles mesures susceptibles d’enrayer la flambée locale de l’épidémie de covid-19. Au niveau national, la perspective d’un assouplissement des règles sanitaires s’éloigne.

Emmanuel Macron expliquait vendredi 19 février à des parlementaires de la majorité qu’il se donnait “8 à 10 jours pour voir si on resserre ou on relâche les contraintes”, selon plusieurs participants à l’AFP. Mais la tendance donnée par le gouvernement depuis n’incite pas à l’optimisme.

Ce dimanche Gabriel Attal a repris les mots de son collègue Olivier Véran, selon lequel la tendance au niveau national “n’est pas bonne.” La tendance sur les trois derniers jours n’est pas bonne, elle n’est plus bonne”, déplorait le ministre de la Santé la veille, en visite à Nice, où le taux d’incidence dépasse 700 cas positifs pour 100.000 habitants, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190).

“Tendance extrêmement fragile”

Au niveau national, la tendance est “extrêmement fragile”, a confirmé Gabriel Attal au Grand Jury RTL - LCI - Le Figaro. “Ce qu’on observe depuis maintenant deux, trois jours, c’est que ça remonte un peu. Évidemment ça doit nous appeler à nous mobiliser, à continuer à respecter les règles sanitaires pour faire en sorte de maintenir le niveau de contamination le plus bas possible.”

“On prend toujours nos décisions de manière consolidée en regardant la moyenne du nombre de cas sur sept jours, ce qui permet de ne pas subir les à-coups. On analyse la situation jour apr&eg...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.