Covid-19 : l’UE veut organiser le retour des touristes étrangers

Source AFP
·1 min de lecture
Ursula von der Leyen avait estimé il y a une semaine que les touristes américains vaccinés devaient pouvoir être autorisés à venir dans l'UE dans les prochains mois.
Ursula von der Leyen avait estimé il y a une semaine que les touristes américains vaccinés devaient pouvoir être autorisés à venir dans l'UE dans les prochains mois.

À l'approche de la saison estivale, la Commission européenne tente de coordonner la reprise du tourisme : elle a recommandé lundi de permettre l'entrée dans l'UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu un vaccin anti-Covid autorisé au niveau européen. Elle a aussi proposé aux États membres, qui sont compétents en la matière, d'élargir la liste des pays dont les résidents peuvent se rendre dans l'UE.

Si les frontières extérieures du bloc sont fermées depuis mars 2020 pour les voyages non essentiels, certains pays européens, très dépendants du tourisme, prévoient de s'ouvrir ou ont déjà rouvert aux voyageurs de pays hors UE, sous conditions. La Commission tente de mettre de l'ordre dans ces mesures, soucieuse des répercussions sur l'espace Schengen de libre circulation, déjà mis à mal par l'arrivée de la pandémie et son cortège de restrictions.

Quatre vaccins autorisés

Elle a proposé lundi aux États membres de « permettre l?entrée dans l?UE pour des motifs non essentiels non seulement aux personnes venant de pays dont la situation épidémiologique est bonne, mais aussi aux personnes qui ont reçu la dernière dose recommandée d?un vaccin autorisé dans l?UE ». Ce qui ne concerne que quatre vaccins : ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, qui nécessitent deux doses, ainsi que celui de Johnson & Johnson, pour lequel une seule injection suffit. Les voyageurs devraient avoir reçu ce vaccin au moins 14 jours avant leur arrivée. Les États membres pourraient éten [...] Lire la suite