Covid-19 : l’UE place ses exportations de vaccins sous haute surveillance

Source AFP
·1 min de lecture
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (illustration).
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (illustration).

L'UE a décidé mercredi 24 mars de placer sous haute surveillance les exportations de vaccins anti-Covid produits sur son sol afin d'empêcher la fuite vers d'autres pays, en particulier le Royaume-Uni, des doses nécessaires aux Européens confrontés à la 3e vague de la pandémie.

« L'UE fait face à une très grave situation épidémiologique et continue d'exporter des volumes importants vers des pays » produisant leurs propres vaccins ou bien où la vaccination est plus avancée, a déclaré le vice-président de l'exécutif européen, Valdis Dombrovskis. « Nous avons donc adopté deux ajustements au mécanisme actuel » de contrôle des exportations pour « résoudre ces déséquilibres » et pour « garantir » les approvisionnements des 27, a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse.

40 millions de doses envoyées vers 33 pays

Un dispositif mis en place par Bruxelles fin janvier prévoyait déjà, avant toute exportation de vaccins, le feu vert de l'État membre d'où partent les doses et de la Commission. Quelque 300 autorisations ont été délivrées depuis pour envoyer 40 millions de doses vers 33 pays avec un unique refus, pour une livraison d'AstraZeneca à destination de l'Australie depuis l'Italie. L'exécutif européen entend durcir les conditions d'exportation vers les pays qui produisent eux-mêmes des vaccins anti-Covid sans en envoyer en retour vers l'UE.

À LIRE AUSSIGérard Araud ? L'UE et le Royaume-Uni vers une crise majeure

Dans son texte de règlement révisé, la Commission co [...] Lire la suite