Covid-19 : dans l’UE, la culture a perdu un tiers de son chiffre d’affaires

Source AFP
·1 min de lecture
La crise sanitaire a lourdement impacté le secteur de la culture dans l'Union européenne. (Photo d'illustration)
La crise sanitaire a lourdement impacté le secteur de la culture dans l'Union européenne. (Photo d'illustration)

Une étude publiée mardi laisse entrevoir les dégâts impressionnants de la crise sanitaire sur le secteur de la culture dans l'Union européenne. Les professionnels ont perdu 31 % de leur chiffre d'affaires à cause des restrictions liées au Covid-19, d'après les chiffres présentés par le réseau international d'audit EY. Ces résultats battent en brèche certaines idées reçues autour d'une activité parfois dite non essentielle. « L'économie culturelle est un puissant levier d'exportation et de rayonnement pour l'Union européenne, les exportations de biens culturels représentant plus de 28,1 milliards d'euros en 2017 », peut-on lire.

« Les industries culturelles et créatives (ICC) sont à prendre en compte dans une stratégie économique de relance globale. Réinvestir dans les industries culturelles est une partie de la solution », expose à l'Agence France-Presse Jean-Noël Tronc, président du Gesac (Groupement européen des sociétés d'auteurs et compositeurs) et commanditaire du rapport d'EY. « Il faut ancrer la culture dans l'économie », renchérit Marc Lhermitte, d'EY, auteur de cette étude qui établit que les ICC comptaient avant la pandémie « parmi les poids lourds de l'économie de l'Union européenne ».

À LIRE AUSSILettre ouverte à Madame Roselyne Bachelot, ministre de la Culture

Des pertes importantes

Avec des revenus « estimés à 643 milliards d'euros et une valeur ajoutée générée de 253 milliards d'euros en 2019, les ICC représentaient ainsi 4,4 % du PIB de l'UE en [...] Lire la suite