Covid-19 : l’organisation de crise déclenchée dans les hôpitaux

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
La « réserve sanitaire » constituée de milliers de soignants bénévoles pourrait être à nouveau mobilisée. (illustration)
La « réserve sanitaire » constituée de milliers de soignants bénévoles pourrait être à nouveau mobilisée. (illustration)

C'est un document confidentiel « en prévision d'une nouvelle vague épidémique ». Cette circulaire du ministère de la Santé, envoyée vendredi 12 février, enjoint tous les établissements de santé du pays à activer dès maintenant des « plans de mobilisations internes », dévoile Le Journal du dimanche. Intitulé « Organisation de l'offre de soins en prévision d'une nouvelle vague épidémique », le courrier a été signé par la direction générale de la santé (DGS) et par celle de l'offre de soins (DGOS).

Alors que la pandémie ne semble pas vivre une recrudescence en France, le document demande à chaque région de mettre en place une « organisation de crise » dès le « 18 février ». Ces « plans de mobilisations internes », déjà mis en place en mars et en novembre 2020, permettent aux centres de santé de se préparer à un afflux massif de patients en encourageant notamment une augmentation du nombre de lits disponibles.

À LIRE AUSSIAurélie Jean ? Savoir déchiffrer les courbes du Covid-19

Déprogrammation des interventions non urgentes

Pour ce faire, la circulaire demande aux hôpitaux publics comme privés de privilégier l'hospitalisation à domicile et les opérations ambulatoires et de déprogrammer de façon « graduée et adaptée » les interventions qui ne sont pas urgentes. L'objectif étant de « fluidifier la sortie des patients », précise le courrier dévoilé par le JDD. La « réserve sanitaire » constituée de milliers de soignants bénévoles pourrait être à nouveau mobilisée.

À L [...] Lire la suite