Covid-19 : l’interdiction d’alcool sur la voie publique divise

Se réunir entre amis dans la rue pour profiter d’une bière ne sera plus possible en France. Le gouvernement a décidé d’interdire la consommation d’alcool sur la voie publique. Un moyen de lutter contre les trop nombreux rassemblements des Français où, souvent, les gestes barrières n’étaient pas respectés comme à Lyon (Rhône) récemment. Une mesure qui n’a pas convaincu certains Français. Une Parisienne estime que même sans alcool, la population se retrouvera quand même. À l’inverse, à Strasbourg (Bas-Rhin), une passante pense que c’est "tout à fait compréhensible et tout à fait normal". Nouveau coup dur pour les restaurateurs L’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique plonge les restaurateurs dans une situation encore un peu plus difficile. Avec la fermeture des restaurants en raison de l’épidémie de Covid-19, certains compensaient en vendant des verres aux clients dans la rue. Cela sera désormais interdit et il a été impossible d’annuler les commandes d’alcool. Les stocks ne seront donc pas écoulés.