Covid-19: l’Espagne va imposer un test PCR pour les arrivées par voie terrestre

·1 min de lecture

L’Espagne intensifie les restrictions dans l’espoir d’éviter une augmentation des cas de contamination au Covid-19 pendant la Semaine Sainte. À partir de ce lundi minuit, un test PCR de moins de 72 heures sera exigé pour les personnes arrivant par voie terrestre.

Avec notre correspondante à Barcelone, Elise Gazengel

Pour se rendre en Espagne en train ou en voiture, il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. La mesure entrera en vigueur ce lundi minuit alors que jusqu'à présent un test n'était exigé que pour les arrivées en avion.

Pour Sonia Ocampo, Barcelonaise, il était temps: « Je pense qu'on doit faire des efforts et bien faire les choses pour que tout se termine plus vite. C'est une bonne mesure même s’ils auraient dû l'exiger pour les trains et voitures dès le début, je ne sais pas pourquoi ils ont autant attendu. »

Mais ces derniers jours, l'image de touristes, surtout français, alcoolisés, profitant des mesures moins strictes de l'autre côté des Pyrénées ont surtout agacé les Espagnols qui ont l'interdiction de changer de région.

« Si moi je ne peux pas aller voir ma mère qui vit dans une autre région et que je ne peux pas bouger librement dans mon pays, pourquoi ces personnes peuvent voyager de cette manière simplement parce qu'ils sont en vacances ? », se demande Fran Bienert.

L'Espagne cherche surtout à éviter un nouveau rebond de l'épidémie alors que les infections repartent à la hausse depuis une semaine après deux mois de baisse significative.

À écouter: Covid: l'Espagne prend des mesures restrictives pour la Semaine Sainte