Covid-19 : l’Espagne, tout près de l’immunité collective

·1 min de lecture
La population espagnole a très bien accepté la vaccination.
La population espagnole a très bien accepté la vaccination.

Quel paradoxe pour un pays qui, en Europe, fait partie de ceux qui ont le plus souffert du coronavirus ! L?Espagne pourrait bien devenir l?un des tout premiers à atteindre l?« immunité de troupeau », comme on dit ici. Autrement dit, l?immunité collective. C?est en tout cas ce que met en exergue la prestigieuse revue The Lancet, dont les conclusions sont reprises par l?ensemble des médias nationaux.

On se souvient en effet que, dès mars 2020, l?Espagne fut, après l?Italie, le pays européen qui dut se barricader de la façon la plus drastique face à l?avalanche effrénée de cas de contagion. Avant de connaître des statistiques désolantes jusqu?aux premiers mois de cette année, débouchant aujourd?hui sur un bilan cumulé de plus de 5 millions de cas et de 87 477 morts. Mais, depuis l?été, la situation s?est nettement améliorée, avec désormais une incidence de 51 cas pour 100 000 habitants au cours de la dernière quinzaine. Un chiffre supérieur de quelques points à ceux de la semaine dernière ici mais qui demeure très en deçà de la plupart des autres grands pays européens.

À LIRE AUSSICovid-19 : les départements où le masque redevient obligatoire à l?école

80 % de la population vaccinée

Selon le chef du service des maladies infectieuses de l?hôpital sévillan de la Macarena, José Rodriguez Baño, très présent dans les médias, une seule explication peut être avancée : « Les autorités ont, ces derniers mois, relâché les mesures de contrôle, comme dans bien d?autres pays [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles