Covid-19 : l’Aube, le Rhône et la Nièvre à leur tour confinés

L’Aube, le Rhône et la Nièvre seront soumis à partir de vendredi 26 mars à des mesures renforcées de confinement, alors que plus de 45 000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures. "La pression sanitaire se fait fortement sentir sur les hôpitaux et la médecine de ville", a justifié jeudi 25 mars Olivier Véran, en conférence de presse. Seuls les commerces de première nécessité pourront rester ouverts lors des quatre prochaines semaines dans ces trois nouveaux départements concernés, alors que les déplacements autour de chez soi seront limités à 10 kilomètres. 750 lits de réanimations supplémentaires en Ile-de-France "Un confinement généralisé, c’est un niveau de contrainte extrême pour des Français fatigués de lutter sans relâche depuis un an. Surtout, il est trop tôt pour juger si les mesures sont efficaces", a également expliqué le ministre de la Santé. Les écoles resteront néanmoins ouvertes avec des protocoles sanitaires renforcés en cours d’élaboration. Le gouvernement ne souhaite les fermer qu’en cas de dernier recours. Autre annonce importante : 750 lits de réanimation supplémentaires seront ouverts en Ile-de-France dans les prochaines semaines.