Covid-19. L’Allemagne est-elle en train de devenir une nation de “contrôleurs Covid” ?

·2 min de lecture

Un journaliste allemand déplore que les contrôles sanitaires dans les commerces aient fait ressortir le caractère rigide et autoritaire de ses compatriotes. Il n’y aurait qu’un pas pour devenir une nation de petits chefs.

Harald Martenstein n’a rien contre le pass vaccinal en vigueur en Allemagne, les contrôles et encore moins les vaccins. Mais le journaliste allemand a expliqué à Die Zeit que les vérifications incessantes effectuées par ses compatriotes font ressortir ce qu’il y a de plus désagréable chez eux. Il a constaté que les “contrôleurs Covid” se sont multipliés, et que “la plupart de ces personnes ne sont pas habituées à être des contrôleurs”.

Jusqu’à présent, beaucoup d’entre eux accueillaient les clients, les invités, les visiteurs, dont les magasins dépendaient financièrement et avec qui ils devaient être prudents. Même quand les clients se plaignaient de façon tout à fait abusive, vous ne pouviez pas vous mettre en colère et devenir agressif. Maintenant, les clients sont avant tout des gens qui doivent être contrôlés, possiblement refoulés et contraints s’ils ne respectent pas la réglementation. Le rapport de force à la porte s’est inversé. Certains s’en régalent. À la porte des restaurants, ils réclament : ‘Attestation de vaccination !’ Rien que ça, pas un mot plus. Ensuite, ils étudient les preuves de manière provocante pendant un long moment, hochent la tête sans regarder le suppliant en face, font un geste de la main qui devrait signifier ‘après moi’ et se dirigent vers la table.”

Harald Martenstein déplore que les conditions sanitaires aient transformé son pays en nation de petits chefs qui se régalent de leur nouvelle autorité et accordent leur bienveillance avec autant de plaisir qu’ils éprouvent à refouler. Un molosse type videur de boîte qui s’est occupé de lui dans un restaurant de Berlin, par exemple, “savait que les actes de grâce appartiennent à la jouissance raffinée du pouvoir”. Heureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde, et certains

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles