Covid-19 : l’Allemagne respire, mais se méfie de ses voisins

L'Allemagne surveille ses frontières. “La Moselle va être classée en zone à risque élevé par l’Allemagne. Cela signifie que les contrôles seront très renforcés à la frontière du côté de Sarreguemines, avec l’obligation de présenter un test négatif de moins de 48 heures pour pouvoir passer”, explique le journaliste France Télévisions Laurent Desbonnets, en duplex depuis Berlin (Allemagne), lundi 22 février. Une situation préoccupante en Autriche L'Allemagne s’inquiète également “de ce qu’il se passe chez un autre de ses voisins”, poursuit le journaliste. En Autriche, les variants circulent en effet beaucoup, même si les autorités déconfinent. Les montagnes du Tyrol autrichien abritent l’un des plus grands foyers européens du variant sud-africain, avec au moins 550 cas. Il est pourtant toujours possible de skier dans la région. Cette décontraction contraste avec l’angoisse des Allemands.